fbpx

VIRIDI Gallus

cropped logo web2

VIRIDI Gallus spécialisé dans le chanvre et en partenariat avec le pôle innovation de Saintes et le CRITT de La Rochelle. Le coton et le plastique sont actuellement pointés du doigt car trop utilisateur d’eau pour l’un et non recyclable pour l’autre. Le chanvre est sous exploité au vu de ses capacités à intervenir dans de nombreux produits utilisés au quotidien : Eco-construction, textile, alimentaire, cosmétique, emballage, matériaux composites, etc…
Nos agriculteurs en Charente-Maritime ont dès 2020 (année de lancement) semé 38 hectares pour obtenir suffisamment de matières premières et procéder aux différentes phases de développement.

Nos valeurs

  • Placer l’agriculture au cœur de l’innovation en insufflant un nouveau débouché, une nouvelle dynamique économique, tout en respectant l’environnement et les consommateurs.
  • Une culture qui pousse naturellement et où rien ne se perd (racines, fleurs, chènevis, fibre, chènevotte).
  • Fabriquer un textile : solide, non polluant et non énergivore, avec une fibre thermo-régulable.
  • Une graine riche en oligo-éléments et protéinique, et dans le cadre de cannabis thérapeutique, des propriétés : anti-inflammatoire, anxiolytique, antioxydant et qui régénèrent la peau face aux brûlures et au psoriasis …
  • Un matériau naturel, légère et solide qui a des capacités à remplacer le plastique et la fibre de verre.

Histoire du chanvre

Le cannabis est l’une des premières plantes domestiquées par les humains au néolithique (en Asie).
8000 ans avant J.-C les chinois fabriquaient du textile et du papier avec le chanvre et se nourrissaient avec les graines.
Suite aux conquêtes et migration il s’est répandu dans le monde entier.
Ses fibres ont été utilisées pour fabriquer des vêtements en 600 avant JC. J.-C, dans l’Europe médiévale. Charlemagne connaissait très bien le cannabis. Il l’a mentionné dans ses écrits (vers 812 après JC). À cette époque, les agriculteurs pouvaient même payer avec du chanvre. Par conséquent, cette plante était très bien acceptée et intégrée en Europe pendant le Moyen Âge.

Même les vêtements royaux occidentaux étaient généralement composés d’un mélange de chanvre et de lin.
Par la suite, les Espagnols ont introduit pour la première fois la technologie du papier de chanvre en Europe. De là, il est utilisé dans toute l’Europe.
Au Moyen Âge l’écriture qui était réservée à la petite bourgeoisie utilisaient du papier de lin ou des chiffons. Puis, en 1450, Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie, l’imprima sur du papier de chanvre. La première bible imprimée par Gutenberg a été écrite sur du papier de chanvre. Le papier de chanvre a été utilisé jusqu’au 19ème siècle.
Au Moyen Âge, la fibre de chanvre était également utilisée dans de nombreuses guerres. En raison de sa souplesse et de sa robustesse, la fibre de chanvre convient parfaitement à la confection d’arcs.
Les Espagnols ont également été les premiers à apporter du cannabis en Amérique du Sud.

Au fil des ans, l’utilisation de la fibre de chanvre dans le transport est devenue de plus en plus importante. Le chanvre était souvent utilisé pour fabriquer des cordes, des voiles et des filets.

Au début du 20e siècle, en Europe, la fibre de chanvre a été remplacée par du coton originaire des États-Unis. Alors qu’elle était très utilisée pour fabriquer des vêtements militaires pendant les deux guerres mondiales. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle a été remplacées par des fibres synthétiques qui avaient un tissage plus régulier.
Pendant longtemps, la fibre a été utilisée pour fabriquer des billets, mais a ensuite été remplacée par l’ortie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du cannabis : https://www.culture-cannabis.com/cannabis/histoire